Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Blog-Gil-savoie

Numération

Sommaire

1- Le tableau de numération

2 - La numération romaine

3- à suivre . . .

1- Le tableau de Numération

Composition

Les nombres que nous utilisons sont composés des chiffres : 0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
Les nombres sans virgule sont appelés :
nombres entiers
Les nombres avec virgule sont appelés :
nombres décimaux

Pour écrire un nombre de plus de trois chiffres, il faut séparer les classes.

Le tableau de numération permet de connaître la nature de chacun des chiffres d'un nombre.

milliards

millions

milliers

unités

c

d

u

c

d

u

c

d

u

c

d

u

 

 

 

 

 

2

3

2

5

0

8

1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

millions, milliers ou unités sont les classes

c = centaine, d = dizaine, u = unité

Le nombre 2 325 081 se compose de :
1 unité simple
8 dizaines
0 centaines
5 unités de milliers
2 dizaines de milliers
3 centaines de milliers
2 unités de millions

Attention à ne pas confondre nombre et chiffre !

Dans le nombre 2 325 081, par exemple : le chiffre des dizaines de milliers est 2 et le nombre des dizaines de milliers est 232.

Pour écrire les nombres

En apprenant par cœur l'orthographe des mots ci-dessous, je peux me débrouiller pour écrire les nombres :

 

un
deux
trois
quatre
cinq
six
sept
huit
neuf

 

 

dix
onze
douze
treize
quatorze
quinze
seize

 

vingt
trente
quarante
cinquante
soixante

 

cent
mille
million
milliard

Il faut aussi retenir les règles suivantes :

1 - Les nombres composés de plusieurs mots (comme dix-huit) et qui sont inférieurs à 100 s'écrivent avec des traits d'union.
2 - Cent prend la marque du pluriel, sauf quand il est suivi d'un autre nombre. Exemple :
trois cents enfants mais... trois cent douze.
3 - Quatre-vingt(s) prend la marque du pluriel, sauf lorsqu'il est suivi d'un autre nombre  :
quatre-vingts hommes mais quatre-vingt-trois.

2- La numération romaine



Les chiffres romains étaient utilisés par les Romains de l’antiquité (à partir du 1er siècle avant J.-C.) pour écrire les nombres entiers jusqu’à 4 999, à partir de seulement 7 lettres : I, V, X, L, C, D, et le M.

 

I

V

X

L

C

D

M

= 1

= 5

= 10

= 50

= 100

= 500

= 1 000

 

Le zéro n’existait pas encore.

 

Cette représentation des chiffres se faisait à l’origine à l’aide d’entailles ou d’encoches sur des baguettes,

ce qui explique leur forme.

 

Ces chiffres étaient notamment utilisés pour le commerce, le comptage des troupeaux…

 

Aujourd’hui, on retrouve ces chiffres principalement sur les vieilles horloges, pendules et autres montres, sur certaines inscriptions sur les murs des maisons ou les statues pour indiquer des dates,

ou encore en histoire (le XXème siècle Henri IV, Louis XIV)…

 

Règle numéro 0 :

- La numération romaine n’utilise pas de zéro.

 

Règle numéro 1 :

- On additionne les symboles entre eux, si ceux inscrits à droite sont plus petits.

Exemples : XXVIII = 10 + 10 + 5 + 1 + 1 + 1 = 28

 

LXXVII = ………………………………………………………………………………………………………………

 

Règle numéro 2 :

- On n’écrit jamais plus de 3 signes semblables juxtaposés.

Exemples : IV et non IIII (pour 4)

 

IX et non VIIII (pour ……)

 

CD et non CCCC (pour …………)

 

Règle numéro 3 :

- Les chiffres écrits à gauche d’un plus grand s’en retranchent.

Exemples : IV = 5 – 1 = 4

IX = 10 – 1 = 9

CD = 500 – 100 = 400

 

XL = …………………………………………………………

 

Règle numéro 4 :

- Tout chiffre écrit entre 2 plus forts se retranche de celui de droite :

Exemples : XIX = 10 + (10 – 1) = 10 + 9 = 19

MCM = 1000 + (1000 – 100) = 1000 + 900 = 1900

 

Règle numéro 5 :

- La barre indique une multiplication par mille

Exemples : XII = 12 000

 

XXXIV = ……………………………………………………

 

Règle numéro 6 :

- Quand on retranche un nombre d’un nombre plus fort, on ne peut pas sauter une puissance de 10.

Exemple : 999 ne peut pas s’écrire IM

999 = 900 + 90 + 9 = CMXCIX

 

 

 

Partager cette page

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :