Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Blog-Gil-savoie

Prevert

Sommaire

 

Le cancre

 

Le chat et l'oiseau

Cortège

Chanson de l'oiseleur


Le gardien du phare aime trop les oiseaux

 

 

________________________________________________________________________________

 

______________________________________________________

Le cancre

Jacques PRÉVERT
 
Recueil : "Paroles"
 
 

Il dit non avec la tête
mais il dit oui avec le cœur
il dit oui à ce qu’il aime
il dit non au professeur
il est debout
on le questionne
et tous les problèmes sont posés
soudain le fou rire le prend
et il efface tout
les chiffres et les mots
les dates et les noms
les phrases et les pièges
et malgré les menaces du maître
sous les huées des enfants prodiges
avec les craies de toutes les couleurs
sur le tableau noir du malheur
il dessine le visage du bonheur.

 

Le Cancre”, tiré du recueil “Paroles

Le chat et l'oiseau

Un village écoute désolé
Le chant d'un oiseau blessé
C'est le seul oiseau du village
Et c'est le seul chat du village
Qui l'a à moitié dévoré

Et l'oiseau cesse de chanter
Le chat cesse de ronronner
Et de se lécher le museau
Et le village fait à l'oiseau
De merveilleuses funérailles

Et le chat qui est invité
Marche derrière le petit cercueil de paille
Où l'oiseau mort est allongé
Porté par une petite fille
Qui n'arrête pas de pleurer

Si j'avais su que cela te fasse tant de peine
Lui dit le chat
Je l'aurais mangé tout entier

Et puis je t'aurais raconté
Que je l'avais vu s'envoler
S'envoler jusqu'au bout du monde
Là-bas c'est tellement loin
Que jamais on n'en revient

Tu aurais eu moins de chagrin
Simplement de la tristesse et des regrets
Il ne faut jamais faire les choses à moitié


Jacques Prévert

________________________________________________________________________________

_______________________________________

Cortège

 

 

Un vieillard en or avec une montre en deuil

Une reine de peine avec un homme d'Angleterre

Et des travailleurs de la paix avec des gardiens de la mer

Un hussard de la farce avec un dindon de la mort

Un serpent à café avec un moulin à lunettes

Un chasseur de corde avec un danseur de têtes

Un maréchal d'écume avec une pipe en retraite

Un chiard en habit noir avec un gentleman au maillot

Un compositeur de potence avec un gibier de musique

Un ramasseur de conscience avec un directeur de mégots

Un repasseur de Coligny avec un amiral de ciseaux

Une petite soeur du Bengale avec un tigre de Saint Vincent de Paul

Un professeur de porcelaine avec un raccommodeur de philosophie...

 

J.PREVERT (Paroles)

 

 

Prevert

________________________________________________________________________

Chanson de l'oiseleur

 

L'oiseau qui vole si doucement

L'oiseau rouge et tiède comme le sang

L'oiseau si tendre l'oiseau moqueur

L'oiseau qui soudain prend peur

L'oiseau qui soudain se cogne

L'oiseau qui soudain voudrait s'enfuir

L'oiseau seul et affolé

L'oiseau qui voudrait vivre

L'oiseau qui voudrait chanter

L'oiseau qui voudrait crier

L'oiseau rouge et tiède comme le sang

L'oiseau qui vole si doucement

C'est ton coeur jolie enfant

Ton coeur qui bat de l'aile si tristement

Contre ton sein si dur si blanc.

 

 

La porte que quelqu'un a ouverte

La porte que quelqu'un a refermée

La chaise où quelqu'un s'est assis

Le chat que quelqu'un a caressé

Le fruit que quelqu'un a mordu

La lettre que quelqu'un a lue

La chaise que quelqu'un a renversée

La porte que quelqu'un a ouverte

La route où quelqu'un court encore

Le bois que quelqu'un traverse

La rivière où quelqu'un se jette

L'hôpital où quelqu'un est mort.

 

J.PREVERT (Paroles)

__________________________________________________________________

“Le gardien du phare aime trop les oiseaux”

de

Jacques Prévert.

 

 

Des oiseaux par milliers volent vers les feux
Par milliers ils tombent par milliers ils se cognent
Par milliers aveuglés par milliers assommés
Par milliers ils meurent.


Le gardien ne peut supporter des choses pareilles
Les oiseaux il les aime trop
Alors il dit tant pis je m’en fous
Et il éteint tout


Au loin un cargo fait naufrage
Un cargo venant des îles
Un cargo chargé d’oiseaux
Des milliers d’oiseaux des îles
Des milliers d’oiseaux noyés.

 

 


 

 

 

 



Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article